Animal Totem, de quoi s'agit-il?

Chaque espèce animale, sur terre, est animée par ce que l'on appelle une "âme groupe". Ce âme groupe détermine l'esprit, les valeurs et l'énergie spécifiques aux représentants de cette espèce. Ceci implique donc que les individus d'une même espèce vont avoir des mœurs, une philosophie de vie et une perception de la réalité commune. L'âme groupe s'ancre sur les plans énergétiques et spirituels.

Toutes les espèces, sauvages ou domestiques ont une âme groupe. L'humain aussi. Plus l'espèce est domestiquée, plus se développe chez ses représentants la notion d'individualité et la construction d'un ego.


Cet ego, dans sa volonté de se montrer unique et donc différent de ses pairs, va amener l'individu à exprimer des comportements de plus en plus personnel (en lien avec l'individu) et de moins en moins spécifiques (en lien avec l'espèce).

Ainsi l'espèce animal qui a développé le plus grand ego est l'homme. Nous pouvons d'ailleurs reconnaître une multitude de manières différentes de se comporter chez l'humain. Face à une même situation, l'un agira en prédateur là où l'autre se percevra prédaté (victime).


Une valeur fondamentale de notre âme groupe est l'humanité. Notre égo est tellement puissant qu'il nous est possible d'aller à l'encontre de cette valeur en faisant preuve de cruauté, d'inhumanité, pour nous assurer d'être unique, supérieur ou différent.

Les animaux sauvages, quant à eux, ne dérogent jamais à l'ordre établi. Le renne est la proie du loup. Jamais il ne viendrait à l'idée d'un renne de se mettre à chasser le loup pour se nourrir! Le puma est un animal solitaire. Jamais il ne lui viendrait à l'idée de se regrouper en meute. Le lapin trouve sa sécurité dans un terrier. Il ne va pas développer de stratégie de self-défense, puisqu'il est un lapin et que dans l'ordre des choses il a à se cacher pour se mettre en sécurité. Les animaux sauvage acceptent TOUT de la Vie. Non par résignation. Ils ne pensent même pas à refuser ce qui leur est proposé de vivre.

D'une certaine manière, l'humain a rompu le lien avec "l'ordre de la Nature" (peut-être en a-t-il toujours été ainsi). Cela lui offre une immense liberté d'action, permet de développer un libre arbitre et de faire preuve d'une créativité étonnante et inaccessible pour les autres espèces animales. Cela le condamne aussi à chercher sans fin son humanité. L'humain commence toujours par refuser ce que la vie lui propose. C'est ce refus de dire OUI à ce qui se présente, cette non acceptation de CE QUI EST, l'origine profonde de toute souffrance.

Ainsi l'humain se cherche. Chacun d'entre nous, nous nous cherchons. Et c'est à travers nos souffrances le plus souvent que nous nous trouvons. Comment prend-on conscience de soi- même? Pour me reconnaître, j'ai besoin de me voir. Je peux me voir dans un miroir. Ainsi la réalité qui m'entoure est un miroir potentiel dans lequel, par accident, il arrive que je puisse me reconnaître.

Tous les animaux qui nous entourent peuvent être le miroir d'une part de nous même. C'est en se connaissant soi même, en ayant visité les profondeurs de notre être que nous pouvons guérir, petit à petit de ce qui nous fait souffrir. C'est là que nous pouvons comprendre, pardonner, aimer: étapes indispensables à la guérison.

Chaque âme groupe de chaque espèce animale incarne dans la matière un archétype. C'est à dire une instance psychique de notre inconscient. S'intéresser à une espèce animale, l'observer, apprendre à la connaître jusqu'à la comprendre de l'intérieur, dans le ressenti, nous permet d'apprivoiser cet archétype.


Chaque part d'inconscient conscientisé amène à une ouverture de la conscience. Et plus la conscience est vaste, plus la réalité pour ce qu'elle est nous est rendue visible. Nous nous mettons à voir des aspects d'une situation, d'un problème, qui nous étaient imperceptibles.


L'animal Totem n'est pas un esprit qui flotte dans les cieux et qui va agir selon nos ordres. Ce n'est pas un ange qui agit pour nous dans l'invisible.

Il est une part de nous même avec qui nous pouvons être en relation.

Il est incarné sous la forme d'un animal que nous pouvons rencontrer, voir sentir et toucher, afin d'offrir la distance indispensable à toute prise de recul.

C'est plus simple quand le miroir est matérialisé, là devant nous.

L'animal Totem est un guide, comme un phare dans la nuit de notre inconscient, qui peut nous éclairer sur notre propre vie, sur notre manière de la traverser et sur qui nous sommes.

395 vues

Posts récents

Voir tout

© 2017 Charlotte Letient

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
Icone_CharlotteLetient_Naturopathie_HD.j

Consultations à distance

Formations en ligne ou présentielles

Tél. +33 6  88 49 53 77